Grand retour de Jean Ping ce mardi 25 juillet: Quand Jean Eyeghe Ndong envoie les gabonais à la mort

Largement annoncé sur les réseaux sociaux, Jean Ping, le chef de l’Opposition gabonaise rentre mardi 25 juillet prochain, d’un long périple à l’étranger.

Pour préparer ce retour, Jean Eyéghé Ndong, fin stratège auprès du principal rival d’Ali Bongo, mobilise déjà les foules, pour une saturation de l’Aéroport international Léon Mba. Est-ce si réaliste?
Ce ne sera pas la première fois depuis la fin du scrutin d’août 2016 que Jean Ping se pourvoie en Europe, auprès de la communauté internationale, suivi d’un retour très attendu au Gabon. Malheureusement, au pays des Bongo, aucune autorité politique, à l’exception d’Ali Bongo, ne doit être massivement accueilli par ses partisans à l’aéroport Léon Mba. Une interdiction formelle.
Lors de son (Jean Ping) dernier retour au Gabon, ils avaient été très nombreux parmi les partisans à se déporter du côté de l’aéroport. Une détermination éteinte par les forces de l’ordre, armées et prêtes à la confrontation.
En demandant une nouvelle fois aux gabonais de reproduire le même scénario, que souhaite Jean Eyeghe Ndong? Une confrontation farouche avec l’armée au service des Bongo? Pas très réaliste.

Stive Roméo Makanga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *