Jonas Moulenda : Portrait d’un truand de grand chemin

A la vérité il convient de dire que Jonas Moulenda est loin d’être un journaliste comme les autres. Comme qui dirait, le spécialiste des faits-divers s’est le plus illustré ces dernières années dans l’art de la manipulation des masses, doublé d’une casquette de maître chanteur professionnel et truand de grand chemin. Toute chose qui lui a fait perdre crédibilité et respect.

Les internautes ne sont plus dupes, ainsi qu’ils l’étaient autrefois. Plus personne aujourd’hui n’est en mesure de manipuler tout le monde tout le temps et pendant longtemps. Cette vérité logique, rattachée à la personne de Jonas Moulenda est tout aussi claire que l’eau de roche.

Il y a encore quelques années, tout allait. Depuis, l’œuvre du journaliste a été fortement entachée. Corruption, chantage, manipulation…, la liste est loin d’être exhaustive, sont autant de choses reprochées à l’homme des médias.

De journaliste, Jonas Moulenda est ainsi, peu à peu devenu activiste…et désormais maître chanteur expert en fakenews.

Ces dernières années encore, sa crédibilité d’antan a nettement écorchée. Raisons : le manque d’objectivité dans les sujets traités, de même que les attaques ad hominem, très souvent non fondées, simplement motivées par le chantage et ou la manipulation.

Désormais en chute libre dans les sondages, aucune tentative de rebondissement n’est possible par Jonas Moulenda.

Joseph Mundruma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *