La douane gabonaise célèbre la journée internationale de la profession avec faste

Le Gabon et les autres pays du monde ont commémorés, le vendredi 26 janvier, la journée internationale de la douane sous le thème: “un environnement commercial sûr au service développement économique” dans un contexte de mondialisation où l’on parle avec acuité de relance économique.

Dans cette perspective de relance, la douane gabonaise doit davantage s’inscrire dans la facilitation des échanges sans omettre le renforcement de la sécurité aux frontières. Une telle vision engage la douane gabonaise dans une démarche pluridisciplinaire qui s’est déclinée à travers plusieurs projets. C’est le cas par exemple de l’opération “aigle douanes” qui a permis de nombreuses saisies de produits nocifs pour la santé des consommateurs et de marchandises issues de la contrefaçon.

A côté de cette opération on peut également citer le programme d’opérateur économique agréé (OEA) qui vise à labelliser les entreprises sûres et fiable pour une meilleure transparence. C’est là, autant de missions dévolues à la douane gabonaise qui font dire à son directeur général, Raymond Okongo, au moment de célébrer la journée internationale de la douane que “c’est une journée spéciale pour nous douaniers, car elle vient rappeler à la fois l’importance de notre mission et les devoirs qui sont les nôtres en tant que serviteurs de l’Etat donc de l’intérêt général” .

Alain Michel Mbina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *