Le “Tout puissant” Ian Gyslain NGOULOU entre-t-il en guerre contre Jean Sylvain Mandza et Danny Deklerk ? 

Jusqu’où ira Ian Ghislain Ngoulou, le désormais très influent directeur de cabinet de Nourredin Bongo Valentin, fils d’Ali Bongo Ondimba et Coordonateur général des affaires présidentielles (CGAP)? C’est la question que se posent de nombreux observateurs dans les lieux VIP de Libreville.

Respectivement ancien directeur général des Mines et ancien directeur général de la société du patrimoine, Jean Sylvain Mandza et Danny Deklerk subissent désormais des attaques ciblées et orchestré par Ian Gislain NGOULOU, c’est le moins que l’on puisse dire.

 Selon le blog de la famille, depuis le lundi 10 Novembre 2020, l’ancien directeur général de la société du patrimoine, Danny Deklerk a répondu à une convocation du B2 et a été gardé a vue sans qu’aucune plainte ne soit engagée contre lui et sans savoir la nature exacte des griefs qui lui sont réprochés. 

À en croire le blog précité, Ian Gyslain NGOULOU avait jadis obtenu la tête de Danny Deklerk qu’il avait réussi à faire démettre à la direction générale de la  société du patrimoine,  au conseil des Ministres du 03 Septembre 2020 dernier. 

Il reprocherait à ce dernier de n’avoir pas respecté ses injonctions, le tout pour satisfaire ses intérêts et lui prêterait, selon une source, des intentions pour être derrière la descente aux enfers qu’il pressent. 

Toujours selon le blog de la famille, Ian Gislain NGOULOU se serait servi de son oncle, Vincent de Paul Massassa, par ailleurs ministre des Mines et du Petrole, pour instruire son secrétaire général d’engager des poursuites judiciaires au B2 contre Jean Sylvain Mandza, ancien Directeur Générale des Mines et Membre du Bureau Politique (MBP) du Parti Démocratique Gabonais (PDG), dans le département de la Mpassa, à Franceville, pour restituer ses véhicules pourtant réformés, preuves à l’appui, avant son départ de la DGMG et présenté à l’actuel Secrétaire Général. 

Vue de la convocation contre Jean Sylvain Mandza

Le même blog  familiale restitue que le ministre Massassa disposerait pourtant de quatre (4) vehicules réformés par l’ancienne secrétaire général dudit ministère, Lilian Ngari,  sans être inquiété, contrairement à Jean Sylvain Mandza qui a vu débarquer chez lui, le samedi 08 Novembre 2020, la police militaire pour le dépouiller de ses véhicules afin de satisfaire les velléités de Ian Gyslain NGOULOU. 

Le même, selon le blog de la famille,  avait également  obtenu sa tête pour être démit à la Direction Générale des Mines, pour n’avoir pas respecté ses injonctions dans la satisfaction de ses intérêts en plus de lui prêter les intentions d’être à l’origine de la descente aux enfers qu’il pressent. 

D’après le blog de la famille, Jean Sylvain Mandza aurait subit un choc proche d’un AVC et ne comprendrait pas cet acharnement contre sa personne eu égard à sa loyauté et son combat pour le chef de l’Etat. 

Ne vaudrait il pas mieux que les élans despotiques de Ian Ghislain Ngoulou soient arrêtés au plus tôt ? Dans certains salons feutrés de la capitale, la question demeure. 

Joseph Mundruma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *