Magloire Ngambia, l’ex ministre d’Ali Bongo touchait 500 millions de francs par mois

L’information est issue d’un procès verbal daté du 30 mai 2017. Jeune Afrique, qui en avait obtenu copie, est le journal panafricain qui en avait fait la révélation. Magloire Ngambia, l’ancien ministre des Travaux Publics touchait pour ainsi dire 6 milliards de francs par an, le tout, gracieusement versé par le Trésor Public.

C’est un scandale retentissant. Alors que l’ancien ministre d’Ali Bongo Ondimba a été libéré ce jeudi 24 septembre 2020  au terme de 44 mois et 13 jours de prison et que le tribunal de Libreville infligeait une amende de 100 millions de francs à l’ex détenu, plusieurs interrogations taraudent notre Rédaction.

Selon un procès-verbal daté du 30 mai 2017, au tout début de l’enquête, Magloire Ngambia aurait déclaré au juge d’instruction en charge de son dossier avoir perçu un salaire de 500 millions de francs par mois, soit plus de 760 000 euros.

« En ma qualité de ministre et avec un salaire de 500 millions de francs par mois, j’avais les moyens de me construire une maison », aurait affirmé l’ex ministre, clamant alors son innocence, aux premières heures de l’enquête.

Un scandale, quand on sait que même en France, un ministre est payé 9.940 euros, soit près de 7 millions par mois. Exit le premier ministre, seul à toucher 14.910 euros, soit près de 10 millions de francs.

Joseph Mundruma

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *