Réforme de la fonction publique : Les députés rejettent le texte de Jean Marie Ogandaga

Le projet d’ordonnance portant modification, suppression et complétant certaines dispositions de la loi portant statut général de la Fonction Publique naguère adopté au Conseil des ministres du 23 février dernier a été rejeté ce mardi 11 avril à l’Assemblée Nationale. Motif : trop important pour être « traité dans la légèreté », ont-ils soutenu.

A l’Assemblée Nationale, les députés ont estimé que le texte de loi présenté par le ministre en charge de la Fonction Publique ne méritait pas un traitement en procédure d’urgence, en raison de sa complexité.

Jean Marie Ogandaga a donc été conseillé, s’il souhaitait voir son initiative prospérer, transformer son texte en projet de loi : « Nous avons clairement rappelé au ministre de la Fonction publique que ce projet d’ordonnance engage la vie des gabonais qui exercent dans l’Administration. Vu que nous sommes les représentants du peuple, nous lui avons demandé de nous ramener ce texte sous forme de projet de texte de loi, pour nous permettre de bien l’examiner article par article » a confié un parlementaire interrogé par l’Agence Gabonaise de Presse. Et d’ajouter : « A l’assemblée nationale, nous pensons que ce texte est d’un intérêt capital qui ne doit pas être examiné dans la légèreté. Il sera question que le texte passe en procédure normale pour permettre aux députés d’auditionner tout le monde en commission, à savoir, le gouvernement qui initie l’ordonnance, les syndicats qui la contestent et d’autres entités morales qui sont concernées ».

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook!