Réouverture des églises : L’affront de l’archevêque de Libreville

Le document est largement relayé sur les réseaux sociaux. L’archevêque de Libreville annonce la reprise des messes catholiques à compter du dimanche 25 octobre.

Une décision contraire à celle des autorités gabonaises, qui refusent toujours l’ouverture des lieux de culte en raison de la pandémie de coronavirus pourtant en chute libre. La confrontation entre les leaders religieux et le gouvernement s’annonce historique.

C’est donc par une note d’information libellée “Annonces en vue de la célébration de la messe du 25 octobre 2020”, que Jean Patrick Iba-Ba, archevêque de Libreville, a réaffirmé les positions de Jean Vincent Ondo Eyene et Mathieu Madega, messeigneurs, depuis Oyem il y a peu.

Le document de l’archevêque, fortement relayé sur les réseaux sociaux

La réouverture des lieux de culte se fera donc ce 25 octobre, ce malgré la décision de Lambert Noel Matha, ministre de l’intérieur.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *