Sport/Boxe: Taylor Mabika défiera l’Albanais Nuri Seferi dans un duel épique.

Le Gabonais Taylor Mabika lors du Championnat wbc Francophone affrontera Nuri Seferi, un molosse Albanais ce vendredi 8 juin 2018 au palais des sports.
C’est ce samedi 2 juin 2018, lors d’une conférence de presse au Yoka bar, aux charbonnages, dans le 1er arrondissement de Libreville, que la nouvelle est tombée. Un échange avec les médias animé par monsieur Ondo MBA Kennedy, responsable médias, madame Yemalin Victoire Houngbedji, responsable communication et marketing et monsieur Kassidy Nzagou Directeur technique FEGABOXE (Fédération Gabonaise de Boxe).
Après son dernier combat il y a un an du côté de port-gentil, le meilleur boxeur gabonais se donne un ultime défi qui lui permettra en cas de succès, d’entrer dans le Top 15 de la WBC ( World Boxing Council) et d’accéder ainsi au championnat du monde poids lourds-légers de la WBC. Mais pour atteindre cet objectif tant convoité, il lui faut se débarrasser de son redoutable adversaire, Nuri Seferi, qui a à son actif 47 combats avec 38 victoires dont 22 par KO
et seulement 8 défaites.
Nul doute que le combat qui opposera Taylor Mabika contre Nuri Seferi sera l’un des combats les plus disputés que le boxeur gabonais aura livré dans sa riche carrière. “Taylor se trouve dans une meilleure forme physique”, a rassuré le responsable des médias, Ondo MBA Kennedy. Un argument de poids pour ce duel fortement attendu.

Raison pour laquelle D

ame Yemalin Victoire Houngbedji a appelé le public gabonais à se rendre massivement ce 8 juin au palais des sports, encourager leur athlète lors de ce combat de titans.

Un appel justifié, d’autant que les prix des places sont abordables : 500f standard, 2000f tour du ring et 5000f VIP.

Pour le lever de rideau, il y aura quatre combats dont un combat féminin qui opposera la Gabonaise Mekemeza Gaëlla contre une Cap verdienne (amateur legers) durant 3 rounds de 3 minutes chacun. Une première internationale pour la boxe féminine gabonaise. Les autres combats opposeront les Gabonais Tessa Yaya vs Fofung Bertrand (amateur mi-lourds), Mitoumba Karly vs un équato-guinée (semi-pro walters) et Yegnong Maxime vs un Camerounais (lourds).
Ces combats comme les précédents sont attendus avec beaucoup d’enthousiasme du côté de la capitale gabonaise, surtout celui de Taylor Mabika, tant l’athlète a toujours su faire plaisir à son public dans l’arène où il se dépense physiquement, sans compter.

Jessy Mboukou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *