Tourisme/une aide financière promise aux opérateurs

L’annonce a été faite le 3 octobre dernier, à Libreville, par le ministre en charge du Tourisme, Pascal Houangni Ambouroue. C’était à la faveur d’une réunion de concertation avec les opérateurs du secteur touristique. Il s’agit donc pour le gouvernement de mettre en place des mesures d’assistance financière en faveur de ces entrepreneurs opérant dans ce secteur d’activités. Par ailleurs, le montant et les conditions d’accessibilité n’ont pas été dévoilés.

Il faut noter que depuis la crise sanitaire liée à la Covid-19, le Gabon a tout de suite déclenché l’état d’urgence. Celui-ci a donc entraîné avec lui la fermeture des restaurants, hôtels, motels et troquets, ayant occasionnée une perte de 20 000 emplois, avec près de 180 établissements fermés sur l’ensemble du territoire national en six (6) mois. Un mal qui se lit désormais à travers la capitale gabonaise.

Conscient du malaise que cela a pu engendrer, le gouvernement est prêt à mettre tout en œuvre pour venir en aide à tous cette catégorie d’opérateurs. 

« Il était question aujourd’hui de les rassurer, après le conseil de cabinet que j’ai eu avec madame le premier ministre sur les orientations qu’elle a données, notamment les crédits octroyés par les bailleurs de fonds, qui vont être réalloués vers ce secteur en partie », a précisé Pascal Houangni Ambouroue.

Pour le membre du gouvernement, un guichet d’assistance a déjà été mis en place au sein même du ministère du Tourisme, au grand soulagement des opérateurs.

« Nous sommes satisfaits de ce qui a été présenté par monsieur le ministre. Nous avons absolument besoin d’être renfloués en financement, parce qu’aujourd’hui, on ne tient plus. Si nous n’obtenons pas cette assistance financière, je pense que beaucoup d’entreprises vont fermer », estime un des opérateurs présent lors de la réunion.

Pauline Ntsame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook!