Voiture à 80 millions, sécurité à 4 millions: Michaël Adandé roi de la dépense

Les agents de la poste regroupés au sein du Synaposte (syndicat national de la poste), ont dénoncé la gestion «budgetivore» de leur président directeur général, Michaël Adandé lors d’une assemblée générale extraordinaire tenue jeudi à Libreville.

« Nous dénonçons pour montrer que c’est un mauvais gestionnaires», à déploré le porte-parole du syndicat, Jacques Ikapi. Selon lui, le PDG de la poste SA s’est offert une voiture de luxe à hauteur de 80 millions, alors que des agents se retrouvent avec des mois sans salaires. Dans cette “folie de la dépense” l’ intéressé aurait poussé le bouchon très loin en s’offrant également des rideaux d’ordre de 12 millions.

L’installation d’un système de sécurité qui aurait coûté plus de 25 millions. Pour tenter de justifier sa “mauvaise gestion”, le PDG de La Poste aurait écarté les agents des forces de l’ordre pour installer son propre dispositif de sécurité qui coûterait excessivement cher à la poste.

“En effet, le coup de cette sécurité aujourd’hui, en lieu et place de la gendarmerie est estimé à plus de 4 millions 500 milles le mois” à souligné Ikapi, devant la presse locale.

S’adressant aux délégués du personnel le lundi dernier à son cabinet, il a effectivement reconnu avoir en sa possession la coquette sommes de 45 milliards en guise de budget de fonctionnement. Mais ces agents ne comprennent pas pourquoi cet argent est utilisé à d’autres fins au lieu de procéder aux paiement de leur salaire et palier aux besoins liés au fonctionnement de l’entreprise.

Aimé Serge Boulingui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *